Grammy Awards 2017 : La prestation politique et survoltée des rappeurs de A Tribe Called Quest


  • Feb. 15, 2017, 7:24 a.m.

  • (Source: Courrier International)

    Juste au moment où les Grammy étaient sur le point de manquer totalement de pertinence, A Tribe Called Quest a débarqué et joué un medley de leurs anciennes chansons, puis ont enflammé la scène avec une version fulgurante de leur titre plus récent ‘We the People’”.“Résiste ! Résiste ! Résiste !” : c’était le mot d’ordre final de la prestation survoltée et politisée du groupe A Tribe Called Quest à la cérémonie des Grammy Awards qui se tenait dimanche 12 février sur la scène du Staples Center de Los Angeles. “Les références à l’ère politique houleuse” que les États-Unis traversent ont été “trop rares et espacées” lors de la grande messe des récompenses musicales américaine selonVariety. “Heureusement qu’il y avait A Tribe Called Quest et Busta Rhymes” (qui s’est joint à eux pour leur performance).  

    Autour d’une mise en scène clairement à charge contre Trump, des policiers évoquant l’ère nazie au mur de briques sur scène en référence à celui que le président controversé veut construire au Mexique, le groupe de hip-hop a délivré le vrai message politique de la soirée. Un moment qui, pour le magazine américain, “aurait parfaitement collé aux cérémonies de récompenses pendant les années Reagan ou Bush”.