Tovolah : une grande première au Kudeta Urban Club


  • Feb. 8, 2017, 9:23 a.m.

  • (Source: Newsmada)

    Le label Libertalia Music Record a pour mission de détecter des artistes émergents qui méritent d’être soutenus, surtout à l’échelle internationale. Ainsi, il mettra plusieurs artistes à l’affiche au Kudeta Urban Club à Anosy. Demain, il présente le rappeur Tovolah, accompagné de Mister T.

    Si le grand public connait le rappeur Tovolah en tant que membre fondateur du groupe «Karnaz», depuis ces dernières années, il a décidé de faire carrière solo. Ayant toujours adopté le style urbain, surtout le rap, l’artiste donnera pour la première fois un spectacle en solo au Kudeta Urban Club à Anosy, demain. Ainsi, il présentera au public une nouvelle facette avec ses compositions. Notons que Tovolah est actuellement en pleine préparation de son prochain album.

    De Karnaz à Tovolah

    Tovolah a fait ses débuts dans le monde de la musique en 1996 avec le morceau «Tsabo sivy» de Karnaz, qui était, en ce temps-là, un collectif de jeunes rappeurs. Après quelques notoriétés acquises après avoir participé à plusieurs shows, le rappeur a conçu une émission spéciale hip hop baptisée «Tana sous les bombes» diffusée sur Alliance 92, depuis 1999 jusqu’en 2001. Environ dix ans après, le groupe a enfin sorti son premier album intitulé «Zao zay».

    C’est en 2007 que Tovolah a décidé de faire carrière en solo, en créant un projet appelé «Génération mafy loha» de son label Kolotsaina Mainty. Il a ensuite participé à la cérémonie d’ouverture de la 7e édition des Jeux des îles de l’océan Indien en 2007. Mais sa notoriété n’a cessé de s’accentuer, vu qu’à chaque fois qu’il y a eu un grand évènement sur le rap dans la capitale, Tovolah a toujours fait partie des invités. En 2008, lors du passage de certaines stars internationales, entre autres La Fouine, Neg’ Marrons ou Sniper au pays, il a toujours assuré la première partie du spectacle avec ses autres amis rappeurs.

    Une carrière à l’international

    Ensuite sa carrière en solo a vraiment décollé, à partir de l’année 2010 durant laquelle, il a effectué un live au Ghana pour des rencontres artistiques africaines. Il a donné un autre, en 2011 à Paris, lors du Block party et l’année d’après, il a créé un autre projet dénommé «Boto Radio» au Canada. La sortie de ses albums a ensuite multiplié «Tonton bigga», en 2013, «Art malagasy» en 2014, «Kary» en 2015. Et cette année, il projette de sortir son prochain album qui sera prêt durant les grandes vacances.